Vis ma vie de Strategy Liaison francophone

Read this article in English

Je suis Strategy Liaison pour la communauté wikimédienne francophone dans le cadre du processus stratégique Wikimédia 2030. L’intitulé est un peu obscur pour la plupart des gens mais, pour moi, c’est une réalité quotidienne depuis maintenant près de 5 mois. Conversations communautaires, salons stratégiques, groupes de travail… Toutes ces choses me sont devenues familières.

Aujourd’hui j’aimerais partager avec vous un peu de cette réalité : avec un peu de chance, elle vous paraîtra ensuite moins obscure 😉

Faire le lien

Comme dans un bon article Wikipédia, on commence avec un peu d’étymologie : le mot « liaison », nous dit le Wiktionnaire, vient du latin ligare qui signifie nouer, relier.

bird perching on a computer
Comme tous les Strategy Liaisons, je travaille à domicile. Du coup, pendant nos réunions d’équipes hebdomadaires, il y a souvent mon oiseau Siffli qui vient se poser sur mon écran. (Si vous vous demandez, c’est une tourterelle turque et, oui, j’ai enregistré son chant pour l’ajouter sur l’entrée Wikidata via Commons). — Diane Ranville CC-BY-SA 4.0

Et c’est en effet mon rôle. Je suis le lien, le pont, qui permet le dialogue entre, d’une part, les équipes de la stratégie (Core Team et groupes de travail) et, d’autre part, la communauté francophone. Concrètement, cela signifie que j’informe la communauté des avancées des groupes de travail (dont l’objectif est de produire des recommandations pour le mouvement) et en retour je recueille les avis, besoins et analyses exprimées par la communauté et je les communique aux groupes de travail. Ainsi ils peuvent réajuster leurs réflexions en fonction de retours concrets, dont ils sont toujours très preneurs.

Certes, le lien n’est pas toujours évident à nouer ! Il faut faire se rejoindre deux univers qui n’ont pas toujours les mêmes codes, les mêmes préoccupations, ou les mêmes mots pour en parler.

Conséquence : l’une de mes tâches était de traduire des documents, pas seulement de l’anglais vers le français, mais aussi d’un contexte vers l’autre ! Les enjeux du processus stratégique ne sont pas si éloignés de ceux que rencontrent les contributeur·ice·s au quotidien – encore faut-il faire le lien entre les deux.

L’incroyable diversité de la communauté francophone

Nous sommes sept « Strategy Liaisons ». En plus du français, les autres langues représentées sont l’hindi, l’allemand, l’espagnol, le portugais, l’arabe et le mandarin. Et chaque communauté a ses spécificités.

Ce qui m’a frappée en approfondissant le contact avec la communauté francophone, c’est son immense diversité. Diversité d’abord parmi les communautés en ligne, notamment parce que les francophones sont très présent·e·s sur les projets frères. Mais diversité plus frappante encore dans la structuration des communautés hors-ligne.

Salon stratégique à Parakou (Bénin) sur la thématique Santé de la communauté. — Nerus1er CC-BY-SA 4.0

Moi qui suis une wikip/médienne basée à Grenoble, je me suis retrouvée projetée au contact de bénévoles de nombreux pays dont je n’avais auparavant qu’une vague idée des enjeux. Depuis le grand Chapitre qu’est Wikimédia France, que je connaissais déjà plutôt bien, jusqu’au récent Groupe d’Utilisateurs de Guinée-Conakry, en passant par le Canada ou la Côte d’Ivoire, les situations sont extrêmement variées et les discussions d’autant plus riches.

Au Bénin par exemple, où officie une équipe dynamique, contribuer aux projets Wikimédia reste compliqué. Difficulté d’accès à internet, manque de littéracie numérique de la population… L’équipe de bénévoles fait face à des enjeux de taille, mais réussit malgré tout à organiser des ateliers et des formations, notamment grâce au soutien du reste de la communauté.

Cela dit j’ai aussi réalisé que, toutes proportions gardées, certains problèmes sont similaires en Afrique et dans les pays du Nord : manque d’ergonomie des plateformes, uniformité profils sociologiques, ou encore concentration des compétences dans les grands centres urbains… Cela permet de dégager des enjeux structurels et de mieux comprendre notre mouvement d’un point de vue global.

L’avenir des projets Wikimédia

Pour la WikiConvention Francophone 2019, j’ai conçu ce grand poster dédié à la stratégie pour recueillir les avis de la communauté. — Diane Ranville CC-BY-SA 4.0
Photo de groupe à la WikiConvention Francophone. De gauche à droite : Emna Mizouni (Wikimédienne de l’année, de Tunisie), Aboubacar Keita (jeune président du Groupe d’Utilisateurs de Guinée), et moi-même, Diane Ranville. — Lëa-Kim Châteauneuf CC-BY-SA 4.0

Technologie, partenariats, santé et diversité de la communauté, répartition des ressources… J’ai animé des discussions sur toutes ces thématiques, et ce dans un maximum de lieux possibles, physiques ou numériques : sur la Wikidémie et sur le Bistro, sur Twitter et sur Telegram, par mail et par vidéoconférence, lors de rencontres à Paris et à Lyon, à Stockholm pendant la Wikimania et à Bruxelles pour la WikiConvention francophone. J’ai collecté et traduit des compte-rendus de salons stratégiques en provenance de Guinée, de Côte d’Ivoire, de République démocratique du Congo, du Tchad et du Bénin.

Au fil des conversations, j’ai bien sûr entendu des critiques, à la fois sur ce qui doit évoluer dans le mouvement et sur les faiblesses du processus stratégique lui-même : on peut toujours mieux faire, c’est sûr ! Mais ces critiques traduisent autant d’aspirations positives : l’envie de mieux fonctionner en tant que mouvement, de mieux soutenir les bénévoles partout dans le monde, de mieux concevoir nos plateformes pour tous nos projets. Et tout cela dessine en définitive une vision très enthousiasmante pour l’avenir.

Bien sûr, faire évoluer les structures profondes de notre mouvement ne se fera pas en un clin d’œil – c’est une grosse machine. Mais la Stratégie Wikimédia 2030 a précisément pour but de faire bouger les lignes pour être plus en phase avec les besoins des wikimédien·ne·s. Dans les semaines et mois à venir, je continuerai donc à faciliter les discussions de la communauté autour des recommandations produites par les groupes de travail. Avec pour objectif que les recommandations stratégiques reflètent au mieux les aspirations de la communauté, et dessinent une vision de l’avenir que nous aurons tous envie de contribuer à construire.

Et voilà, nous sommes arrivés à la fin de de billet. J’espère que vous comprenez à présent un peu mieux mon quotidien de Strategy Liaison. Et si des questions subsistent, n’hésitez pas à les poser en commentaire !


Comments

  1. Merci pour le témoignage. Dommage que l’on ai pas pu se voir à Lyon lorsque tu es venue animer une discussion (à cause d’un editathon à Genève, en plus !). Je reste toujours aussi peu convaincu par la stratégie 2030, mais ce travail de liaison me paraît primordial pour favoriser les relations entre groupes et la formalisation d’idées nouvelles.

  2. Bonjour,
    Je profite de ce très intéressant message pour envoyer ma première contribution à ce “space” aussi faites excuses si ça tourne pas rond.
    La traduction et la francophonie me paraissent absolument des fondamentaux d’essentiels dans la situation actuelle, du moins en France évidemment. Aussi merci DRanville_WMF.
    J’ai l’impression d’avoir la même sensibilité que Noé, que je ne connais pas du tout. Je suis aussi convaincu de la valeur du projet Wiktionnaire, même si je n’y participe pas. Pour l’instant je me concentre sur la contribution wikipedesque, malgré ses aléas, et aussi sur la photo, j’aime bien la photo. D’ailleurs j’ai l’impression que la francophonie y est sous-représentée, mais bon mais bref. Pour la francophonie wikisource serait aussi un levier formidable, déjà bien actif ai-je l’impression, mais avec peu d’oeuvres en dehors de la France.
    En tous cas merci encore de nous faciliter la vie par la liaison francophone, ça nous permet d’avoir une petite idée des mécanismes internationaux et de cette bien étrange “Foundation”. Bonjour aussi aux autres “Strategy Liaisons”, encore plus étranges bien entendus. Les gens qui savent parler plusieurs langues me fascinnent.
    Plus localement, j’habite Saint-Étienne et je vais régulièrement à Grenoble. Peut-être pourra-t-on se rencontrer dans un café un jour ou peut-être à une réunion dans une amicale ?..
    À bientôt.

  3. Hello @Touam et bienvenue par ici !

    Merci pour ton message (c’est toujours chouette quand on vous dit que vous êtes utile :blush:).
    Effectivement ça serait sympa de se rencontrer si tu viens sur Grenoble bientôt. Pour être informée de nos prochains événements, tu peux consulter la carte bien pratique de Space : https://discuss-space.wmflabs.org/c/events/l/map (elle indique déjà notre événement du 5 novembre, mais il faut que j’y ajoute celui du 28).
    D’ici-là je te souhaite de rencontrer les contributeurices stéphanois·ses qui sont sûrement très cools aussi !

    Et en attendant si tu as des questions sur la stratégie, je reste dispo, ici ou ailleurs! :wink:

Comments? Questions? Discuss this post

6 more replies

Participants